Marie Reine

30 Mai, 2019
Provenance: fsspx.news

A la suite du pape Pie XII, il faut affirmer que Marie exerce sa royauté avec son Fils et en subordination à son Fils, et que sa royauté a la même extension que celle de son Fils.

La volonté de notre Reine sera toujours en accord parfait avec celle du Roi ; cependant Marie aura ses initiatives maternelles, de même que dans une famille bien réglée, la mère garde ses initiatives dans l’éducation des enfants, tout en agissant en parfait accord avec les intentions du père.

Quant aux moyens dont Marie exerce sa royauté, ce sera avant tout l’intercession pour obtenir pardon, courage et lumière à ses sujets. Mais ce ne sera pas une intercession comme celle des reines terrestres, qui interviennent auprès du roi pour renverser une mesure qu’il a prise ou allait prendre, mais plutôt pour obtenir une plus parfaite exécution des intentions de son Fils. De plus, ce sera une intercession toujours efficace et universelle.

Quant aux actes particuliers que comprend l’exercice de la royauté de Marie, ils sont les mêmes que ceux de la royauté de Jésus, car son gouvernement ne fait qu’un avec celui de son Fils.

Le Christ possède le pouvoir législatif. Marie ne porte pas de nouvelles lois, mais elle coopère, pour ainsi dire, à l’autorité de son Fils par la sienne, en disant à tous, comme jadis à Cana : « Faites tout ce qu’Il vous dira ».

Le Christ possède le pouvoir exécutif. Ici surtout, Marie est son associée. Suavement et fortement, elle amène les âmes à se soumettre à toutes les prescriptions de son Fils, surtout aux plus difficiles à notre nature, comme celles de la pureté et du pardon des injures.

Le Christ possède le pouvoir judiciaire. Marie ne juge pas, mais elle intervient souvent pour « arrêter le bras de son Fils prêt à frapper », ou pour adoucir la rigueur du châtiment.

Règner, c’est lutter pour étendre sa domination sur tous ceux qui, de droit, doivent être soumis à l’autorité du souverain, quoique, de fait, ils s’y soient soustraits ou n’y aient pas encore été réduits. Or, la royauté du Christ est loin d’être reconnue partout. Dans ce travail de conquête, Marie a un rôle essentiel : comme jadis, les bergers et les Mages, ainsi les hérétiques et les idolâtres trouveront Jésus près de Marie, sa Mère. Il faut que Marie règne pour qu’arrive le règne du Christ. Hâter l’avènement du règne de Marie, c’est hâter l’avènement du règne du Christ.