Journal de route août – octobre 2018

29 Novembre, 2018
Provenance: District de Suisse

18 et 19 août 2018

Ce matin, j’ai du mal à prier avec ferveur l’oraison pour demander la pluie, que nous récitons depuis quelque temps dans le district. Pourquoi ? Parce que ce matin c’est le départ du pèlerinage de Sachseln au Flüeli. Et personne n’aime pérégriner sous la pluie ! C’est pourquoi, dans mes pensées, je demande la pluie, tout en espérant que ma prière ne soit pas entendue aujourd’hui dans le canton d’Obwald !

Pour tous ceux qui s’intéressent aux statistiques, 355 personnes ont pris part au pèlerinage à pied. Samedi soir, l’abbé Tobias Zahner célèbre une première messe solennelle. Le sermon est prononcé par son frère Severin.

Cette année, l’abbé Daniel Maret, un fondateur de ce pèlerinage, est présent au Flüeli. Etant en mission au Brésil pour son apostolat, il n’y avait plus participé depuis 20 ans. Il y a bientôt 40 ans, l’abbé Thomas Bernhard et l’abbé Daniel Maret avaient pris l’initiative de ce pèlerinage. Si ce n’était une œuvre de Dieu, ce pèlerinage aurait cessé d’exister depuis longtemps !

Dimanche, messe pontificale célébrée par Mgr Bernard Fellay. Combien de temps aurons-nous encore le privilège de l’avoir si proche de nous ?

3 au 8 septembre 2018

Lorsque l’abbé Davide Pagliarani, supérieur général de la Fraternité, me chargea de prêcher la retraite des prêtres à Ecône, il déclara : "Il est bon que les confrères entendent un autre accent que le mien." Une mission que j’ai accomplie dans la plus grande fidélité !

Quoi de plus beau pour un prêtre que de prêcher une retraite à ses confrères ?

Soixante-deux prêtres participent à ces exercices spirituels, dont quarante-deux du seul district de France. Le séminaire valaisan dispose de suffisamment de place pour rassembler sans problème tous ces prêtres à l’occasion de cette nécessaire retraite !

29 septembre 2018

En la fête de saint Michel Archange, deux frères œuvrant au sein du district de Suisse prononcent leurs vœux perpétuels de pauvreté, chasteté et obéissance. Ils rejoignent pour cela leur lieu d’origine, à savoir : Memmingen pour le frère Laurent Albinger et Rickenbach pour le frère Michaël Maria Wanner.

Au cours de mon sermon à Rickenbach, j’évoque la question de l’utilité des vœux en religion.

On peut très bien obéir sans être lié par un vœu par exemple.

Pour répondre à cette question, une comparaison : offrir à quelqu’un les fruits d’un arbre uniquement, ou l’arbre tout entier avec les fruits. Quel est le plus grand cadeau ?

Sans vœux, le chrétien offre au Bon Dieu ses fruits, c’est-à-dire ses bonnes œuvres. A travers les vœux, le religieux donne à Dieu non seulement les fruits, mais l’arbre tout entier. En d’autres termes, il donne à Dieu sa volonté et sa liberté. En conséquence il se donne lui-même à Dieu.

L’homme moderne ne lutte plus beaucoup contre l’envie de posséder des biens, le désir des plaisirs sensuels et la satisfaction de sa propre volonté.

C’est pourquoi aujourd’hui plus que jamais nous avons besoin du témoignage vivant des religieux, c’est-à-dire de personnes qui s’engagent par des vœux pour atteindre la perfection en luttant contre les désirs désordonnés.

1er octobre 2018

A l’occasion d’une réunion de prêtres à Lucerne, l’abbé Stefan Pfluger donne une conférence sur "la pratique de la foi parmi les jeunes". Il présente au public des statistiques détaillées sur la fidélité ou l’infidélité des jeunes en matière de foi.

En conclusion l’orateur prouve chiffres à l’appui que trois éléments essentiels jouent un rôle capital pour maintenir les jeunes sur le bon chemin : un foyer familial harmonieux et de qualité, des écoles catholiques et enfin le KJB (mouvement de jeunesse catholique).

A l’heure du déjeuner, nous fêtons le 30e anniversaire de l’ordination sacerdotale de l’abbé Matthias Grün. Le 1er octobre n’est pas une date habituelle pour les ordinations sacerdotales.

Mais en 1988, suite aux sacres épiscopaux, quelques prêtres ont quitté la Fraternité Saint-Pie X. En conséquence, il a fallu remédier à la pénurie et des ordinations ont eu lieu en automne. Parmi les candidats figurait notre jubilaire. Ad multos annos !

8 octobre 2018

Aujourd’hui, réunion des prêtres de Suisse romande aux Rousses. Une belle chapelle avec maison attenante un peu surélevée au bord d’un joli lac du Jura français. Lorsque la date avait été fixée il y a un an, nous espérions une journée d’automne ensoleillée et sans brouillard.

Notre désir fut exaucé. Dès notre arrivée, le brouillard se dissipa et il attendit patiemment notre départ pour réinvestir les lieux. A cette occasion, nous accueillons chaleureusement pour la première fois les abbés Niklaus Pfluger et Alain Marc Nély, qui participent activement à l’apostolat dans le district suisse depuis cet été.

Au cours de cette réunion, je parle de la confession des enfants, ce que nous, prêtres, devrions prendre très au sérieux. Les enfants doivent être tenus à l’écart du mal dès leur plus jeune âge et formés à la pratique de la vertu.

L’abbé Gérard Herrbach se préoccupe de notre bien-être physique. Grâce au fort soutien des fidèles des Rousses nous sommes gâtés par de nombreuses spécialités culinaires jurassiennes.

15 octobre 2018

L’abbé Yann Vonlanthen organise un voyage dans le canton d’Argovie pour la communauté de Rickenbach. La randonnée commence à Unterlunkhofen, d’où nous marchons le long de la Reuss jusqu’à Bremgarten. Le guide artistique de la Suisse qualifie Bremgarten de « ville médiévale bien conservée avec des monuments d’art remarquables ».

Une mention particulière au secteur de l’église nommé affectueusement "le petit Vatican". Peter Felder, ancien responsable des monuments historiques, le décrit comme "le plus beau et le plus riche cimetière du canton d’Argovie". Trois chapelles sont regroupées autour de l’église de la ville sans qu’aucune maison ne les sépare ! Je ne savais pas que mon canton d’origine recelait tant de richesses !

Si vous ne savez pas où aller en excursion, je vous recommande la randonnée décrite ci-dessus. Les amoureux de la nature et de la culture trouveront leur bonheur.