Journal de route – Mai-Juin 2021

11 Août, 2021
Provenance: FSSPX Spirituality

1er mai 2021

Durant les neuf premiers samedis des mois d’avril à décembre, la manifestation « Oui à l’enfant » a lieu dans une ville de Suisse. En ce jour, c’est au tour d’Einsiedeln d’accueillir cette prière publique.

Certes, cela se passe sous la pluie et des températures bien fraîches pour un 1er mai… mais que c’est beau de voir autant de fidèles assemblés devant la splendide façade de l’abbaye pour prier pour les enfants à naître : dans une période si troublée, voilà des combats pour lesquels il vaut la peine de se mobiliser !

1er au 5 mai 2021

Visite canonique au prieuré de Genève. C’est un cas unique en Suisse, me semble-t-il, car, en plus de l’Oratoire Saint-Joseph qui accueille les 50 personnes autorisées, une messe à l’extérieur, mais sous tente, accueille en parallèle une centaine de personnes. Si les chapelles plus petites souffrent moins des règles en vigueur, ce n’est pas le cas des grandes paroisses. Mais grâce à l’inventivité des abbés et l’aide sans faille de valeureux paroissiens, on trouve toujours des solutions !

Les heures passent un peu trop rapidement pour faire le tour d’un prieuré et de ses œuvres et s’en faire une impression générale. Mais il est beau de suivre la vie d’une paroisse avec toutes les activités déployées pour toucher les différentes tranches d’âges et pour accueillir de nouveaux fidèles qui découvrent notre sainte religion.

Malgré la crise, ce sont de vraies paroisses qui s’implantent et c’est certainement le meilleur moyen pour durer.

8 mai 2021

C’est un jour de récollection au prieuré d’Oberriet pour tous les prêtres germanophones qui peuvent y participer, et le prieur du lieu, l’abbé Matthias Grün, nous fait l’honneur de la prêcher.

Ce passage à Oberriet fut aussi l’occasion de faire le point sur les différents projets concernant l’église du prieuré. Comme en tout grand chantier, il y a toujours des questions délicates à trancher et des avis à unifier. Mais nous avons bon espoir, dans les prochains mois, de pouvoir aller de l’avant afin de présenter à nos fidèles un beau projet qui puisse favoriser l’esprit de prière dans cette grande église.

13 mai 2021

Notre école de Wangs célèbre sa fête patronale en ce 13 mai. C’est en petit comité que cette fête se déroule, mais quand on compte déjà plus de 120 élèves en temps de coronavirus… il est difficile de se rassembler sans attirer trop l’attention !

Quoi qu’il en soit, à en juger de la qualité des intermèdes musicaux et de la belle pièce de théâtre, on ne peut que conclure à l’existence d’un talent certain chez nos élèves, sans oublier tout le temps investi et la patience exercée par les éducateurs pour faire grandir et éclore ces dons ! Un grand merci aux abbés et aux enseignants, sans oublier notre cher Mgr Vitus Huonder, pour leur don sans compter dans ce travail exaltant, mais si prenant !

17 mai 2021

Les prêtres de la partie alémanique du district se retrouvent au prieuré de Wil et c’est l’abbé Franz Schmidberger qui nous fait la joie de sa visite pour nous parler de l’état de l’Eglise en Allemagne. Ce n’est certes pas très réjouissant. Il suffit de reprendre les mots du cardinal Brandmüller pour résumer la situation : « schisme et hérésie ». Mais à la suite de notre fondateur, nous voulons être cette petite armée de rebâtisseurs, qui bien humblement essaie d’apporter l’évangile aux hommes de bonne volonté !

Cette réunion est aussi l’occasion d’annoncer les mutations qui touchent certains confrères. Ce n’est pas la partie la plus aisée du mandat d’un supérieur, car il y a tellement de paramètres qui expliquent les raisons ou les nécessités d’un changement. Dans tous les cas, c’est l’occasion d’admirer l’esprit surnaturel des confrères concernés qui pourraient s’appliquer les mots de saint Paul : « J’ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître. »

22 mai 2021

Journée dédiée aux vocations. Dans toutes les chapelles de Suisse, les prières et pénitences de ce jour de Vigile étaient consacrées à cette intention qui nous tient vraiment à cœur ! Les pèlerinages prévus habituellement n’étaient pas très simples à prévoir… mais un petit groupe s’élancera quand même d’Oensingen à Wolfwil ; ce sera aussi le cas deux jours plus tard pour les jeunes de la KJB en direction d’Einsiedeln. Seigneur donnez beaucoup de saints prêtres et beaucoup de saintes vocations religieuses !

23 mai 2021

Faire le tour des différentes églises et chapelles du district par temps de Covid n’est pas chose aisée, mais on y arrive petit à petit. Pour la fête de la Pentecôte, j’ai la joie de découvrir notre église à Schlieren.

Les années passant, l’église s’est dotée d’un bel autel surmonté d’une croix magnifique et entouré de fresques de grande qualité, réalisées par un de nos fidèles ; puis, tout récemment, d’un orgue pour embellir la liturgie dans cet harmonieux lieu de culte. La cérémonie inaugurale de cet orgue est suivie d’un sympathique petit apéritif… joie dont on avait presque perdu l’habitude !

31 mai et 1er juin 2021

En ces deux jours, tous les prêtres de la partie francophone du district tiennent leur session d’étude à Enney. Des conférences d’excellente qualité nous permettent de nous plonger en profondeur dans la vie et les œuvres de Marie de l’Incarnation.

Il est toujours intéressant pour nous prêtres, appelés à la direction spirituelle, de scruter ces âmes d’élite dans leur propre vie et surtout d’étudier les conseils qu’elles apportaient aux personnes qui se confiaient à elles.

3 juin 2021

Comme les restrictions viennent tout juste d’être revues à la baisse par le Conseil fédéral, la plupart des chapelles de Suisse n’en demandent pas mieux et en profitent pour fêter Jésus-Hostie et organiser de belles processions de la Fête-Dieu à travers tout le pays.

C’est personnellement la première fois que j’ai l’occasion d’officier lors d’une telle cérémonie et ce m’est une grande joie de le faire dans le canton du Jura, en notre belle église de Delémont.

Cependant, en emmenant le Christ à travers les rues de ce monde qui vit toujours plus éloigné et plus ignorant de Dieu, on est forcément triste devant tant d’indifférence. Pourtant, quelle grâce de pouvoir porter en triomphe Notre-Seigneur : la solution est devant nos yeux et nous n’avons qu’à espérer et prier pour la conversion de toutes ces âmes !

4 au 6 juin 2021

Les frontières rouvrent peu à peu et les voyages en direction de San Damiano pour le premier samedi du mois peuvent reprendre. Mais les pèlerins qui osent s’aventurer sur place sont encore peu nombreux. Cependant, comme on le dit souvent, c’est la qualité qui compte !

C’est l’occasion de redire que notre maison du pèlerin accueille bien volontiers les personnes qui le souhaitent, soit à l’occasion d’un pèlerinage, soit pour un passage dans la région, car l’Italie fourmille de si grands lieux du christianisme !

14 et 15 juin 2021

Profitant du nombre restreint de touristes cette année et de l’accueil formidable et généreux de fidèles sur place, voilà que nombre de soutanes envahissent les rues d’une célèbre station valaisanne : c’est la traditionnelle sortie des prêtres et des frères du district de Suisse, cette année à Zermatt.

Tous ne peuvent évidemment pas venir, mais, pour les confrères, ces sorties sont toujours l’occasion de se retrouver, en particulier après une rude année marquée par les restrictions dues au Covid. Si l’ossature de notre congrégation est bien la foi et le combat intense qu’elle nécessite aujourd’hui, notre société reste une fraternité, une famille qui sait s’encourager et s’épauler pour mener à bien le combat pour le salut des âmes.

16 juin 2021

En ce jour, nous nous retrouvons à Riddes au sujet de l’école Fleurs de Mai, car si l’année scolaire se termine… les travaux d’entretien, eux, ne font que commencer. C’est une partie du toit qu’il faut remplacer cette année et chacun donne du sien pour trouver de l’aide ou des soutiens financiers afin de réaliser cet important ouvrage.

La soirée se termine par un repas qui rassemble toutes les personnes engagées au service de l’école et cela fait du monde ! Du professeur au chauffeur de bus, il faut beaucoup de bonnes volontés pour faire fonctionner une école. Un cordial merci pour le précieux dévouement de chacun pour faire vivre ce qui assure notre futur !                                                     t.f.