FSSPX Nouvelles & Événements

Journal de route janvier - février 2017

02 Avril, 2017

Journal de route du Supérieur de district, M. l'abbé Pascal Schreiber,

paru dans Le Rocher c'est le Christ n° 106 – avril - mai 2017

7 janvier 2017

Comment faut-il les appeler ? De bonnes âmes ? Des lutins ? Ou bien tout simplement les aides du Prieuré d’Oberriet ? Celles et ceux qui tout au long de l’année, anonymement et bénévolement, œuvrent au service de la communauté se font pour une fois servir à l’occasion du repas traditionnel des bienfaiteurs.

Je profite de cette opportunité pour remercier très chaleureusement, en mon nom et au nom de tous mes confrères, les aides d’Oberriet mais aussi toutes les personnes des différents prieurés et chapelles du district qui se mettent bénévolement au service du prêtre. C’est pour lui un grand réconfort d’être épaulé par des âmes généreuses qui lui donnent la possibilité de consacrer plus de temps à ses fonctions purement sacerdotales.

8 janvier 2017

Quand il s’agit de Wil, je ne parle pas de visite, mais de retour… Beaucoup de monde en ce dimanche de janvier pour la fête patronale et la fête de Noël de l’école.

Messe solennelle le matin puis réjouissances l’après-midi avec des prestations musicales de haute qualité. En plus du programme habituel présenté par les élèves de l’école, le KJB nous gratifie d’une brillante représentation théâtrale : l’histoire du quatrième roi mage qui voulut cheminer en Orient vers la crèche avec les trois autres. Le malheureux, toujours en retard, se perd et erre toute sa vie, manquant les principaux événements de la vie de Jésus, y compris le Golgotha. Cependant, grâce à ses mérites, il est finalement le héros de l’histoire.

Pour en revenir au sujet des aides dont il est question plus haut, l’abbé Stefan Pfluger, prieur de Wil, parle également dans son rapport annuel des 145 personnes œuvrant au prieuré. Il y a des chapelles où l’on serait heureux d’avoir autant de fidèles !

9 janvier 2017

Funérailles de M. Guy Fellay. L’Église d’Écône est remplie jusqu’au dernier banc. Double signification de la liturgie des obsèques. Tout d’abord, les fidèles prient pour le repos et la délivrance de l’âme du défunt. En second lieu, les textes apportent réconfort et consolation à la parenté et aux amis du défunt.

Pour la messe de requiem de son propre père, le célébrant, en l’occurrence Mgr Fellay, adresse à Dieu la prière suivante pleine de profondeur : Seigneur Dieu, qui nous avez donné le commandement d’honorer nos père et mère, ayez pitié dans votre amour de l’âme de mon père. Pardonnez-lui ses fautes et faites-moi la grâce de le revoir dans la joie de la lumière éternelle (Oraison).

Puis : Recevez, Seigneur, le sacrifice que je vous offre pour l’âme de mon père ; donnez-lui le bonheur éternel dans le royaume des vivants et accordez-moi d’aller le rejoindre dans la joie des Saints (Secrète).

23 janvier 2017

Réunion annuelle de tous les prêtres du District à Oensingen. Le Supérieur général de la Fraternité honore l’assemblée de sa présence. Le matin, Mgr Bernard Fellay célèbre la Messe solennelle entouré, en qualité de diacre et sous-diacre, des frères Maret, deux prêtres valaisans.

L’après-midi, l’évêque nous entretient de la situation dans l’Église et dans le monde. Que le district de Suisse est minuscule en comparaison de l’Église universelle !

Du 26 au 30 janvier 2017

C’est à Sierre que je fais ma première visite canonique.

Bien que des questions matérielles soient abordées à cette occasion, c’est en priorité la situation spirituelle qui m’intéresse, le but de la Fraternité Saint-Pie X, œuvre d’Église, étant de travailler pour la gloire de Dieu et le salut des âmes.

Je suis impressionné par le registre du Prieuré de Sierre.

Entre 2010 et 2016 : 52 baptêmes, 81 premières communions, et 19 décès. Bien sûr les chiffres sont impressionnants, à condition qu’ils expriment aussi la qualité. Nous nous réjouissons que l’œuvre de Mgr Lefebvre se développe et porte des fruits. Je prends le temps de m’entretenir avec les membres du prieuré et suis heureux de partager ce moment de convivialité avec eux. Je garde un excellent souvenir de mon séjour en Valais.

2 février 2017

Une journée pleine de joie à Zaitzkofen pour deux séminaristes suisses et leurs familles. Nicolas Emch revêt la soutane et son cousin David Gnos entre, par la tonsure, dans l’état clérical. Le changement extérieur doit toujours être accompagné d’une conversion intérieure.

Que ces deux séminaristes ainsi que tous ceux qui font aujourd’hui un pas vers le sacerdoce, préservent leur premier Amour et qu’il le fasse grandir en eux chaque jour. Nicolas et David, nous prions pour vous.

5 février 2017

Le 21 novembre 2016, l’abbé Jean de Loÿe célébrait une messe en la basilique Saint-Pierre au Vatican, sur la tombe de saint Pie X. C’était la fête de la Présentation de la sainte Vierge Marie.

Responsable de la chapelle de Lausanne, le prêtre a déposé les nombreuses prières de la communauté sur la tombe du saint patron de la Fraternité, pour l’aider à trouver un lieu de culte plus adéquat pour la communauté de Lausanne. Cela fait 36 ans que les fidèles se rassemblent à l’Avant-Poste, dans une salle qui pourrait aussi bien servir de bureau ou de magasin de chaussures.

La réponse à la prière ne s’est pas fait attendre1. Depuis mi-janvier la communauté peut louer la belle et réputée chapelle de Montolivet (cf. l’article "Un lieu cher à de nombreux catholiques lausannois").

Aujourd’hui, pour la première fois la messe est célébrée à cet endroit. Une joie rayonnante se lit sur les visages des fidèles. Cette chapelle n’est certes que louée pour l’instant. Il n’y a cependant aucun risque que le bail soit résilié du jour au lendemain. Les fidèles peuvent se réjouir tranquillement2.

En regardant la fresque, on pourrait penser que cette chapelle est consacrée à Notre Dame de l’Annonciation. Mais ce n’est pas le cas. Une inscription révèle qu’elle a été dédiée à la Présentation de la Vierge Marie. Rappelons-nous que c’est en cette fête que l’abbé de Loÿe a prié à Rome à l’intention d’une nouvelle chapelle. Si le hasard existe, il a bien fait les choses ? !

Par ailleurs, si un jour on avait l’intention d’orner davantage la chapelle de Montolivet, on pourrait se référer à la peinture qui surplombe l’autel de saint Pie X en la basilique Saint-Pierre. L’œuvre splendide représente la Présentation de la Vierge Marie !

L’abbé de Loÿe m’a fait parvenir le message suivant : « Encore un immense merci de nous avoir honorés de votre présence dimanche dernier. Une nouvelle page de l’histoire de la Fraternité à Lausanne s’ouvre, puissions-nous être les instruments dociles du Saint-Esprit pour l’écrire. »

7 février 2017

Après le petit déjeuner, sœur Marie-Christiane, emmenée par l’abbé David Köchli va prendre résidence au foyer pour personnes âgées de la Fraternité à Weihungszell en Allemagne.
La bonne sœur Marie-Christiane a œuvré sans interruption au siège du district pendant 34 ans, d’abord à Villars-sur-Glâne de 1982 à 1993, puis à Rickenbach. Un immense merci à sœur Marie-Christiane et que Dieu la bénisse. Nous lui souhaitons une heureuse et apaisante retraite à Weihungszell. Elle ne sera cependant pas encore au chômage. Les demandes de prières sont de toute façon abondantes !

  • 1. Mais l’auteur de cette chronique avoue ne pas savoir combien le prêtre a déjà prié à cette intention.
  • 2. Il y a même, à terme, l’espoir d’envisager un achat.